Sum ergo Cogito

« La pensée est toujours représentée comme un édifice plus ou moins habitable, chacun parle de cet édifice de la pensée où se pressent les philosophes et leurs fidèles, tous plus ou moins agités, ne cessant d’entrer et de sortir. Mais on ne peut pas représenter la pensée. Pour moi, c’est cela, ma pensée : des vitesses que je ne peux pas voir. » (Thomas Bernhardt)

0000Martin-Sheen-Marlon-Brando.jpg

00000replidek1000w.jpg

« Esprit inculte, cœur corrompu, & toi profane, qui jamais ne fis la cour aux Nymphes d’Hélicon, & ne vis jamais leurs brillantes Orgies, éloigne-toi de ce noble Théâtre, qu’il te suffise de le louer. » (Aulus Gellius)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s